Virginie Constant, violoncelle

Formée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Virginie Constant, obtient le Diplôme de Formation Supérieure avec mention Très Bien, poursuit ses études en Cycle de Perfectionnement de musique de chambre et obtient parallèlement le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur.
Elle reçoit notamment pendant sa formation les précieux conseils du Beaux-Arts Trio ainsi que du Quatuor Hagen, affirmant ainsi son goût pour la musique de chambre. Elle se distingue lors de concours internationaux (Weimar, Florence, Barcelonne, Fnapec (Paris), Guérande) et sa carrière la mène en France et dans de nombreux pays : Inde, Brésil, Danemark,
Angleterre, Allemagne, Italie, Slovénie,…Elle est également invitée à des émissions télévisées et radios. (La boîte à Musique de J.F. Zygel France 2, France-Musique, France-Culture, Radio-Classique, France-Inter).
En 2001, Virginie Constant crée le Trio Elégiaque (avec le pianiste François Dumont ; le violoniste Philippe Aiche vient de rejoindre le Trio), avec lequel elle mène une belle carrière. Leurs enregistrements sont salués par la critique internationale (Diapason d’Or, meilleure distinction aux Etats-Unis, 5 étoiles du Monde de la musique, etc…). Leur intégrale des trios de Beethoven parue récemment chez le label Brilliant Classics vient d’être choisi par France Musique comme l’un des « meilleurs disques » de l’année (février 2014).
Le Trio Elégiaque s’engage également dans le redécouverte d’oeuvres méconnues:en témoignent leurs enregistrements des Trios de Henri-Napoléon Reber (paru chez Timpani en 2013) ainsi que du trio de Rimsky-Korsakov (cd de « Trios Russes » paru chez Triton en 2010, « coup de coeur » d’Alain Duhaut sur RTL).Très attaché à la volonté de prendre une part active à la musique de notre temps, le Trio Elégiaque réalise le premier enregistrement mondial du Trio Rombach de Pascal Dusapin (paru chez Triton en 2007, récompensé par un Diapason d’Or). Il assure la création du 4e Trio de Nicolas Bacri (qui lui est dédié) aux Invalides en 2011, du Quatuor avec piano op.28 de Florentine Mulsant et de « Memorah » de Serge Kaufmann. Une création est prévue prochainement au Festival de la Meije. Le Trio est également conseiller artistique des Concertinos de Pornic ainsi que du Festival Pornic Classic.
Aussi, elle crée le Quatuor Ponticelli avec Sophie Magnien, Sébastien Paul et Christian Wolff. Le Quatuor parcourt les siècles d’esthétique musicale, de la musique savante à la musique populaire. Il élabore des programmes à thème (« L’Orgenbüchlein » de J. S. Bach, « 4 siècles de musiques à danser » ou encore « Vent d’Est »). Ces violoncellistes partagent un même engagement de pédagogues qui les a amenés à créer et encadrer les rencontres annuelles de violoncellistes « Ponticelli » depuis plus de
dix ans.
Virginie Constant a collaboré également avec le Quatuor Psophos, le pianiste Cédric Tiberghien, les violoncellistes Roland Pidoux et Michel Strauss, les violonistes Anton Matalaev (Quatuor Anton) et Christophe Giovaninetti (Quatuor Ysaïe et Elysée), les clarinettistes Jean-Philippe Vivier et Pierre Génisson, le guitariste Benoît Maurel (Duo Goyescas), le ténor Jean-François Novelli, le baryton Jorge Chaminé, le contre-ténor Robert Expert, etc. Concerts à Paris (Salle O. Messiaen à Radio-France, Cité
de la musique, Opéra Comique), en France (festival d’Auvers sur Oise), et à l’étranger (Le Flagey à Bruxelles ; Villa Louvigny à Luxembourg ; Musée des Beaux Arts de Rio de Janeiro ; festivals de Wallonie, Groningen aux Pays Bas, Livorno, Fermo, CIMA au Monte Argentario en Italie, Kettle’s Yard à Cambridge, Horuus au Danemark, Ljubljana en Slovénie, etc.). Enregistrements pour France Musique,RTBF et la télévision brésilienne (Globo).
Pour les créations : trois chants pour violoncelle solo et choeur d’hommes de S. Kaufmann avec le choeur de l’Armée française (festival d’Auch) ; 1ère en France du double concerto pour violoncelle, hautbois et orchestre à cordes de N. Bacri avec les solistes de l’Orchestre de Bretagne (festival de Pontivy) ; quatrième trio de N. Bacri (Proquartet), quatuor avec piano de F.Mulsant.
On peut citer également dans sa discographie les disques «Traverses», musiques d’inspiration populaire d’Europe Orientale (Mandala/Harmonia Mundi), Souvenirs Imaginaires, oeuvres pour violoncelle de S. Kaufmann ( Frémeaux et Associés), Contes des Balkans (Klee), And Yet…oeuvres de D. Bogdnanovic (Doberman/Yppan) à travers lesquels de nombreux langages et univers musicaux sont explorés.
En plus de son activité de concertiste, Virginie Constant enseigne au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des Fossés ainsi qu’au Pôle Supérieur Bretagne-Pays de Loire. Elle a été également directrice artistique pendant plusieurs années des « Intermusicales du Lavoir Moderne », festival soutenu par la Fondation Ratp pour la Citoyenneté, favorisant ainsi l’accès à la cuture et à l’art aux enfants.
Et enfin, Virginie Constant s’intéresse aux « interfaces Musique et Science », s’agissant de regards croisés entre scientifique et musicien sur la perception musicale dans sa dimension biologique, culturelle et esthétique. Conférence « à quatre mains » donnée à la Fondation BBVA à Bilbao (2013).

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone